À PROPOS

Notre Mission

Karité Delapointe a pour mission première de participer à l’amélioration de la qualité de vie des 5000 femmes productrices de karité de la coopérative de Léo au Burkina Faso, et de leur communauté, par l’apport de revenus réguliers et croissants.

Karité Delapointe souhaite faire connaître le beurre de karité Certifié Équitable à un maximum de consommateurs nord-américains.

Notre objectif est aussi de sensibiliser les consommateurs aux impacts positifs du commerce équitable et de l’importance des achats éthiques et responsables.

La sensibilisation du public se fait de la façon suivante :
  • via nos outils de communication (site Internet, documentation, pamphlet publicitaire) ;
  • notre présence à des salons ;
  • des kiosques en magasin ;
  • des conférences offertes au public, dans les entreprises et dans les écoles
Contactez-nous pour en savoir plus sur nos conférences. 

Notre vision

Nous souhaitons que chaque famille nord-américaine possède un contenant de beurre de karité Certifié Équitable dans sa pharmacie !

Nos valeurs

BEAUTE. PURETE. SOLIDARITE.  

Historique

Notre relation avec la coopérative de Léo a débuté au début des années 2000. C'est la volonté d'apporter du soutien aux gens plus défavorisés, combinée au goût d'une expérience agricole étrangère, qui ont poussé feu Daniel Lapointe à demander un rôle de coopérant au Centre d'étude et de coopération internationale (CECI) . Pendant huit mois au Burkina Faso, Daniel s'est affairé à mettre en marché le beurre de karité, et ce, au meilleur prix possible.

L'importation et la transformation à Bury
En 2002, afin de poursuivre le soutien et la collaboration avec la communauté de Léo, Daniel et son épouse Praxède commencent à importer, transformer et distribuer le karité et les produits dérivés au Canada et aux États-Unis.

Certification équitable

Karité Delapointe est officiellement devenue la première détentrice d’un certificat équitable canadien pour le beurre de karité par l’obtention d’une licence de TransFair Canada le 7 octobre 2007.

Lisez une entrevue avec Mme Lapointe parue sur Cyberpresse à l’été 2009.