Profiter de la LIVRAISON GRATUITE sur commande de plus de 75$.* Valide sur quantité de MOINS de 2kg au Canada seulement. Certaines promotions peuvent être exclues

Prendre du recul involontairement.

Après plusieurs mois de travail acharné, une fatigue qui traîne, le bonheur de penser que les réunions de famille arrivent enfin et vlan !! La covid nous frappe de plein fouet le 21 décembre… Et dire que seulement la journée d’avant je ne connaissais presque personne qui l’avait eu. Maintenant tout le monde autour semble l’avoir développé ! J’ose en parler, car nous sommes un nombre incalculable de personnes partout dans le monde à avoir vécu ce virus.

Évidemment il se développe de façon différente pour chaque personne, mais il est bien la tapis dans l’ombre. Plusieurs jours de fièvres et tout ce qui vient avec, un noël très dans la brume, couché et triste de ne pouvoir être avec mes enfants. Et un jour de l’an pas tellement mieux, mais cela m’a amené sans le vouloir (la fièvre a certainement contribué) à faire ce ménage intérieur que je tardai à faire que je repoussai constamment du pied dans un coin reculer de mon cœur depuis un bon moment déjà. J’ai regardé de près, écouter, vécu, décortiquer, rêver et enfin laisser partir ces émotions qui n’avait plus lieu d’être. Je pense que dans chaque noirceur il y a une belle lumière qui demande juste à être vue.

Une semaine de janvier déjà de passé et mon conjoint, lui a mangé son tout premier repas aujourd’ hui. Il a beaucoup maigri, tousser, fièvres, douleurs intenses et difficultés respiratoires. Moi je vais mieux et je l`ai eu beaucoup moins forte que lui, mais je continue d’utiliser ce qui me fait du bien comme mon Respire même si j`ai pu d’odorat je sens qu`il me fait un bien fou au niveau des poumons et même dans le nez. Je ne lâche pas non plus mon Dux pour toutes ces douleurs physiques qui accompagne ce virus et même pour ces maux de ventre intense que nous avons eu. Il suffit de masser doucement dans le sens des aiguilles d’une montre deux minutes pour soulager. J’ai dû passer 2 tubes de baume à lèvres à la menthe pendant ce temps de fièvre, qui a fait fendre mes lèvres à plusieurs reprises. Mon dernier remède et non le moindre qui fait du bien, c’est de rester positif !